Coopération

| Coopération internationale

Coopération internationale

Actions Intégrées

Programme TOUBKAL 

Le Partenariat Hubert Curien dénommé « TOUBKAL » est un programme de coopération scientifique bilatéral porté par le Ministère marocain de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres d'une part et les Ministères  français des Affaires Etrangères et de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, d'autre part.
Ce nouveau PHC rassemble les précédents programmes « Volubilis » et « PRAD » dont il regroupe les thématiques de recherches.

TOUBKAL a trois objectifs spécifiques comme «Volubilis» et «PRAD»:

  • Soutenir la formation à et par la recherche grâce à l’implication effective dans les projets de doctorants en co-tutelle,
  • Favoriser les contacts et les échanges entre chercheurs et enseignants chercheurs des deux pays permettant de nouer des collaborations à long terme et d’accéder conjointement à des réseaux internationaux existants,
  • Aider à valoriser des recherches innovantes ayant un impact sur le développement durable, sur les filières et outils de production ou de transformation industrielle ou agricole avec une stratégie de transfert et de valorisation des résultats.

Les contacts pour le programme figureront sur l’appel d’offre qui sera publié sur les sites web du  CNRST et du Ministère marocain de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres courant janvier 2014.

 En s’avoir plus : http://www.cnrst.ma/

Télécharger :

  1. Télécharger le règlement de l’édition 2016 de l'appel à projet PHC Maghreb
  2. Télécharger la page de signatures à joindre au fichier PDF du formulaire PHC Maghreb 2016 généré par Campus France.
  3. Télécharger le règlement de l’édition 2016 de l'appel à projet PHC Toubkal
  4. Télécharger la page de signatures à joindre au fichier PDF du formulaire PHC Toubkal 2016 généré par Campus France

SCAC/IFM

A partir de 2012, le Département de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres, en partenariat avec le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC), ont convenu de lancer chaque année un appel à projets dans le domaine de l’enseignement supérieur afin de soutenir des filières de formation innovantes dans les établissements universitaires marocains, avec une attention particulière aux jeunes établissements.

Dans ce cadre, un appel à projets au profit des Centres des Etudes Doctorales (CEDocs) est lancé en matière de recherche scientifique chaque année.

En s’avoir plus : http://www.ambafrance-ma.org/cooperation

http://www.enssup.gov.ma/index.php/co

PMARS

Le but du Programme Maroco-Allemand de Recherche Scientifique (PMARS) est de permettre aux chercheurs marocains et allemands de nouer des liens de coopération scientifique autour de projets définis d’un commun accord et répondant aux priorités nationales de recherche des deux pays. Autrement dit, le PMARS vise :

  • La création d’une réelle synergie entre les structures de recherche des deux pays ;
  • La création de masses critiques dans des domaines de recherche présentant un intérêt scientifique, économique et social pour les deux pays ;
  • La promotion de la mobilité et la pluridisciplinarité à travers la complémentarité des compétences, des disciplines, des structures et des équipements.

CMPMT 

L'accord Maroco-Tunisien de coopération scientifique et technologique prévoit la mise en œuvre de projets de recherche couvrant les thématiques suivantes :

  1. Sciences Humaines et Sociales : la Famille, la Femme et les jeunes maghrébins, Urbanisation, Développement régional, Immigration ; …
  2. Santé : Epidémiologie, Parasitologie et Biodiversité aquatique, Chimiothérapie des maladies infectieuses, Ecologie microbienne.
  3. Sciences agronomiques : Lutte biologique et Biogénétique, Adaptation aux conditions édaphiques, Adaptations aux conditions climatiques.
  4. Eau : Gestion des ressources en eau, Techniques d’irrigation, Nouvelles ressources en eau, Utilisation des eaux saumâtres, Aridoculture.
  5. Technologie de l’information et de la communication : Réseaux informatiques, Génie logiciel, Simulation Numérique, Télécommunications, Sécurité des systèmes d’information.
  6. Environnement : Ressources en eau, Géo-environnement, Protection contre les rayonnements.
  7. Energie : Energie Eolienne, Energie solaire, Gestion de l’Energie non polluante, Intégration des énergies renouvelables aux systèmes de dessalement.
  8. Compétitivité des entreprises : Génie et maintenance industriels, Organisation, Gestion- productivité et aide à la décision dans les entreprises, Informatique industrielle.
  9. Mathématiques: Mathématiques financières, Modélisation, Optimisation, Dimensionnement et économie. Deux types de projets sont concernés :
    • Les projets conjoints impliquant au moins une équipe tunisienne et une équipe marocaine. Dans ce cadre, les moyens, mis à la disposition des projets, seront supportés par des séjours de courte durée : une mission de séjour dans chaque sens (6 jours par mission) et un stage d’un mois dans chaque sens.
    • Les projets en réseau impliquant au moins deux équipes tunisiennes et deux équipes marocaines. Dans ce cas des séjours scientifiques supplémentaires seront accordés aux équipes engagées.

En s’avoir plus : http://www.uca.ma/site/

Wallonie- Bruxelles

L’Accord de coopération entre la Région wallonne et la Communauté française Wallonie-Bruxelles et le Royaume du Maroc a été signé  le 26 octobre 1999.

L’Accord de coopération entre la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale et le Royaume du Maroc a été conclu le 16 juillet 2002.

 Les parties entendent :

  • Développer entre elles une coopération globale porteuse de retombées concrètes et orientée notamment vers la valorisation des ressources humaines, ainsi que le développement durable et le partenariat entre administrations, institutions, associations et opérateurs économiques.
  • établir toutes synergies entre les projets de coopération bilatérale qui seront menés dans le cadre du présent Accord et les programmes multilatéraux ou supranationaux développés notamment par l’Union européenne et dans le suivi des Sommets des Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays ayant le français en partage. Elles veilleront à utiliser toutes les possibilités offertes par ces institutions pour participer ensemble à des programmes de développement et se considèrent à cette fin comme des partenaires privilégiés.
  • de faire du dialogue des cultures et des projets interculturels un axe transversal important de leur coopération.

La Coopération, qui couvre l’ensemble des compétences de la Communauté française, de la Région wallonne et de la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale, prend les formes suivantes :

  • échange permanent d’informations ;
  • échange d’expériences et de personnes ;
  • octroi mutuel de bourses de stage, de recherche, de spécialisation ou d’été, sans préjudice du principe de non-discrimination en vigueur dans l’Union européenne ;
  • conclusion d’ententes sectorielles dans les secteurs précités ;
  • collaboration directe entre institutions diverses (chambres de commerce, universités, entreprises, associations, etc.) ;
  • élaboration et réalisation de projets conjoints ;
  • transfert réciproque de technologies et de savoir-faire ;
  • organisation de rencontres professionnelles, séminaires, ateliers au bénéfice d’experts et de porteurs de projets
  • réalisation d’études et d’expertises ;
  • encouragement à la coopération décentralisée
  • promotion réciproque de produits et de services
  • promotion de partenariats interentreprises et création de sociétés mixtes.

En s’avoir plus : http://www.wbi.be/fr/delegations/delegation/delegation-wallonie-bruxelles-rabat#.VVC5V45_NBc

CNRST/CNRS

Le CNRS français est le premier établissement de recherche avec lequel le CNRST a signé une convention en 1984. Depuis, de nombreuses autres conventions d’échanges ont vu le jour avec d’autres pays. Des appels d’offres sont régulièrement lancés auprès des communautés scientifiques marocaines et étrangères pour le dépôt de projets de recherche. Pour les conventions signées avec la France, ces appels d’offres -annuels- sont lancés au cours du premier trimestre de chaque année. Pour les autres pays partenaires, l’appel d’offre a lieu tous les deux ans.

 En s’avoir plus : http://www.cnrst.ma/